Cabinet Diététique

Etage 6, Villa d'Este,

220 Avenue Maréchal Juin

34200 Sète

Tel: 07 69 16 57 88

Rechercher
  • Clémence Fouillade Diététicienne nutritionniste

Idées reçues, perte de poids et féculent !


Trop souvent pointés du doigt après des régimes farfelus, les féculents (pain, céréales, légumineuses et pomme de terre) sont souvent diminués voire exclus de l'alimentation quotidienne. Avec pour seuls mots d'ordre : « Pour garder la ligne je supprime les sucres et les féculents ! »... Aïe !

Faire attention à son alimentation, sa forme et son poids, ne passe pas par la suppression de catégories d'aliments.

Ce comportement beaucoup plus visible chez les femmes, touche néanmoins beaucoup d'hommes.

Que faut-il en penser ?

Les féculents ou sucres lents sont à l'origine d'une grande partie de l'énergie journalière dont notre organisme à besoin pour fonctionner correctement. Ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre cerveau pour assurer des fonctions telles que la vigilance, la concentration, la mémoire. Ils permettent également d'être performants lors d'efforts physiques (autant que pour l'effort intellectuel). Les sucres lents, aussi appelés glucides complexes, participent au rassasiement sur le long terme et permettent de diminuer les fringales, les grignotages et les envies de sucres.

Trop souvent associés aux sucres rapides, les féculents sont indispensables à notre énergie et état de forme au quotidien même dans un programme nutritionnel visant à perdre du poids.

Ils permettent en effet de garder des fonctions vitales actives, un corps en forme et sans fatigue. Fatigue et dysfonctionnement qui pourraient être source de stress, de diminution de l'activité physique par la fatigue physique et la démotivation (activité intellectuelle), et pourrait devenir l'origine d'une prise de poids ou difficulté de perte de poids.

Mes conseils !

  • Les féculents doivent être privilégiés au repas et en portion adaptée, sous forme complète (pain complet, céréales complètes et dérivés, légumineuses...) car ils sont riches en fibres végétales qui vont ralentir la digestion et rassasier plus longtemps (la distribution de l'énergie à l'organisme se fait plus lentement).

Le mieux sera de retrouver une petite portion de féculents au repas pour conserver une glycémie stable, une énergie stable et un poids de forme. Les féculents n'étant pas comme les produits sucrés, ils n'empêchent pas la perte de poids !

  • Ils doivent être le plus simple, le plus brut et le moins transformé possible.

  • Il faudra respecter les temps de cuisson afin de garder un index glycémique correct, en privilégiant une cuisson à l'eau ou à la vapeur.

  • Il faut éviter le plus possible des plats ou préparations industrialisés où les aliments sont dénaturés et sans aucun intérêt nutritionnel autre que calorique.

  • Il est évident qu'il faut limiter l'ajout de sauces grasses, de fromage ou de matières grasses.

  • Il est essentiel d'associer autant que possible des légumes afin d'optimiser l'apport nutritionnel.

Il est donc plus judicieux de diminuer le sucre, les produits sucrés, ainsi que les aliments riches en acides gras saturés, les aliments riches en sel, les boissons autres que l'eau et les aliments industrialisés pour garder un bon état de santé !

Il est nécessaire de manier avec modération les informations dont les sources ne sont pas de confiance.

Et en pratique, c'est comment ?

Avec ces informations, plus droit à l'erreur ;) !

Clémence Fouillade, La Dièt'.

#pertedepoids #féculents #femmes

87 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now